Régime / Perdre du poids Faire un régime et perdre du poids, deux fois plus vite ...
Tous les conseils pour réussir votre régime, garder la ligne et manger sain
  Régime > Comment choisir le bon régime ?
   
  Comment choisir le bon régime ?
L’industrie de l’alimentation, et particulièrement des régimes alimentaires, est mondialement en plein essor. On tentera de vous vendre des sachets protéinés, des barres repas, des shakes ou autres denrées inefficaces, sans toutefois vous dire la vérité. Cela dit, certains régimes enregistrent des taux de réussite très convaincants et sont accessibles à tous les budgets. Comment faire le bon choix ? Lumière sur les régimes et leurs fondements.

Régimes à base de fibres
Ce type de régime se base sur une consommation excessive de fibres alimentaires (pain complet, fruits, légumes, céréales, etc.). Cette consommation excessive n’est pas recommandée puisque malsaine pour la santé. En effet, les fibres accélèrent le transit intestinal, causant parfois des ballonnements, des douleurs et des difficultés digestives. De plus, ce type de régime observe une carence en vitamines et minéraux et ne fournit pas les éléments nécessaires à l’organisme.

Régime à base de soupe au chou
De plus en plus populaire, ce régime est très restrictif. Il se base sur la consommation d’une soupe au chou à volonté, juxtaposée à une consommation restreinte de fruits et de protéines. On recommande de le faire sur une semaine uniquement et de procéder à une rééducation alimentaire à la suite de la perte de poids afin d’éviter de reprendre les kilos perdus.

Régime Montignac
Le régime Montignac se base sur un principe fort simple en apparence : éviter le mélange de glucides et de lipides. En réalité, il s’avère plutôt compliqué. On y choisit ses glucides en fonction de leurs index glycémiques et on coupe les aliments riches en lipides ou en glucides (avocats, fruits secs, etc.). On y consomme par ailleurs les fruits à l’extérieur des heures de repas. Le régime Montignac nécessite une bonne organisation et beaucoup de conviction.

Les cures de jeûne
Complètement déconseillées, les cures de jeûnes sont inefficaces et voire même dangereuses. Elles consistent en l’unique consommation de tisanes et de bouillons, dans le but voir la faim diminuer peu à peu. Les risques de maladie et d’accidents sont aggravés et la reprise du poids perdu inévitable.

Le régime Okinawa
Okinawa est une île japonaise et c’est le lieu qui compte le plus haut nombre d’habitants centenaires au monde. Cette longévité s’explique par une combinaison de facteurs dont notamment l’alimentation et la philosophie de vie. Les principes de cette alimentation sont, entre autres, la réduction des portions, une forte consommation de fruits, de légumes, de céréales et de légumineuses, beaucoup d’aliments à base de soja, l’absorption d’aliments pauvres en gras et en calories, mais riches en minéraux et vitamines, beaucoup de poisson, beaucoup d’eau et de thé, peu de produits d’origine animale. La philosophie de vie des habitants d’Okinawa en est une de paix et de repos. Pas de stress, implication vive dans leur collectivité, beaucoup de marche et la pratique assidue du Tai Chi Chuan. Accessible et simple, il n’est pourtant pas miraculeux. Il s’agit plutôt de gros bon sens.

Les régimes de désintoxication
Les régimes de désintoxication sont conseillés dans certaines mesures. Ils purifient et fortifient l’organisme, tout en le « décrassant » de ses impuretés. Sur une courte période de temps, ses effets sont bénéfiques. Au menu, fruits et légumes, jus frais, eau, poissons et aliments riches en minéraux et spécialement en oméga-3.

Le régime Atkins
Le régime Atkins, fondé dans les années 1970, base son principe sur la suppression des glucides, ce qui inclut pâtes, riz, pain, pommes de terre, fruits, alcool, boissons sucrées, etc. En revanche, tous les lipides et protides sont consommés à volonté : poisson, œufs, fruits de mer, viande, fromages et même mayonnaise. Bien qu’affichant d’excellents résultats au départ, ce régime qui exclut une longue liste d’aliments, n’est pas très efficace au bout du compte. Aussitôt que l’alimentation normale est reprise, les kilos perdus refont surface.

Le régime Scarsdale
Introduit aux États-Unis à la fin des années 1970, ce régime en est un d’exclusions et est donc plutôt ennuyant à suivre. Son principe se base sur deux semaines de restrictions et deux semaines de « normalité ». Au menu des interdits, tous les féculents, les produits laitiers, l’alcool, la charcuterie, les jus de fruits. Les légumes autorisés sont la carotte, le brocoli, le concombre, les épinards le chou-fleur, la tomate et les poivrons et les autres sont proscrits. Avec un apport calorique d’environ 1000 calories par jour, la perte de poids est assurée, mais pas nécessairement durable.

Le régime canadien « Minçavi »
De plus en plus demandé en France, le régime canadien Minçavi est l’un des plus efficaces en Amérique du Nord. Son taux de réussite et surtout de durabilité dépasse largement celui de ses concurrents. Son principe : une alimentation saine au quotidien. Outre les produits logiquement restreints tels qu’alcool, sucreries, desserts et aliments riches en gras, tout est pratiquement permis avec modération. Aux divers stades du programme, on consomme au quotidien de deux à quatre portions de pains ou substituts (pâtes, riz, pommes de terre), une portion de céréales et des légumes et fruits en quantité. Trois verres de vin au maximum sont autorisés par semaine, de même que des œufs et du tofu. On privilégie par ailleurs la consommation de poissons et viandes maigres, d’aliments pauvres en gras. Reste à savoir à quel moment ce régime, ou manière de vivre selon la philosophie Minçavi, sera disponible en Europe.
  Régime > Comment choisir le bon régime ?
 
Copyright © R2GIME - REGIME / Conditions d'utilisation - Partenaires : Santé Séxualité - Medecine Naturelle - Diabète - Stress
Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans un accord écrit sous peine de poursuites judiciaires